Page 2 sur 13 PremièrePremière 123412 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 11 à 20 sur 123

Discussion: Cyclisme

  1. #11
    Date d'inscription
    août 2013
    Messages
    4 917
    Thanks
    0
    1 Post
    Pouvoir de réputation
    90

    Re : Tour De France 2014

    Kadri signe la première victoire française



    La victoire de Blel Kadri, le 12 juillet. | REUTERS/JACKY NAEGELEN


    Blel Kadri (AG2R La Mondiale) a remporté en solitaire la 8e étape du Tour de
    France, samedi 12 juillet, au-dessus de Gérardmer, la première victoire française depuis le départ.

    Le champion d'Italie Vincenzo Nibali (Astana), qui a terminé très près de l'Espagnol Alberto Contador, a gardé le maillot jaune de leader.


    KADRI S'EMPARE DU MAILLOT À POIS
    Le Toulousain a brillamment conclu sous la pluie une longue échappée sur les hauteurs embrumées de Gérardmer, dans la station de la Mauselaine . « C'était un truc de fous », a raconté Kadri, ému et souriant. « J'ai essayé de réaliser un exploit comme Christophe Riblon [vainqueur d'étapes en 2010 et 2013] par le passé ».
    « L'objectif prioritaire de l'équipe était de gagner une étape, c'est chose faite », a ajouté Kadri qui, à 27 ans, a ajouté à son bonheur du jour le maillot à pois du meilleur grimpeur.
    Kadri est parvenu à prendre l'échappée lancée par Sylvain Chavanel dans la première demi-heure de course. Car, au lendemain de la chute de son chef de file, le Suisse Mathias Frank, victime d'une fracture du fémur, l'équipe suisse IAM a réagi sans attendre avec son autre coureur de pointe.


    L'ATTAQUE DE CONTADOR
    Le Toulousain a finalement basculé au sommet (Km 142) avec une avance confortable sur le peloton (4 min 36 sec) pour aborder le col de la Grosse Pierre, escaladé par une route de traverse, très pentue. Il a conservé une bonne partie de son avance dans la montée finale de la Mauselaine (1800 m à 10,3 %), où Contador, après le travail de ses équipiers (Rogers, Roche), a attaqué sous la flamme rouge dans son style sautillant.
    Seul, Nibali, assis sur la selle, est parvenu à garder le contact jusqu'aux 100 derniers mètres, dans ce qui est apparu comme le duel à venir des prochaines journées de montagne. L'Australien Richie Porte a lâché une poignée de secondes, les Français Thibaut Pinot et Jean-Christophe Péraud à peine plus.


    En revanche, le Danois Jakob Fuglsang, le lieutenant de Nibali qui était pointé à 2 secondes au départ de Tomblaine, a terminé à plus d'une minute et demie de son chef de file. Kadri, souvent vu à l'avant dans le Tour depuis sa première participation en 2011, a obtenu une juste récompense.


  2. # ADS
    Cyclisme
    Ich'har Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Messages
    Plusieurs
     
  3. #12
    Date d'inscription
    août 2013
    Messages
    4 917
    Thanks
    0
    1 Post
    Pouvoir de réputation
    90

    Re : Tour De France 2014

    le Français Tony Gallopin, nouveau maillot jaune



    Après Marcel Kittel et André Greipel, Tony Martin, ici le 13 juillet, est le troisième Allemand à signer une victoire d'étape sur le Tour 2014.
    L'Allemand Tony Martin (Omega Pharma), triple champion du monde du contre-la-montre, a remporté
    la 9e étape du Tour de France, dimanche, entre Gérardmer et Mulhouse. A l'issue de cette journée, c'est le Français Tony Gallopin (Lotto) qui est en tête du classement général, succédant ainsi à l'Italien Vincezo Nibali.


    Le coureur de l'équipe Lotto est le premier maillot jaune français dans le Tour depuis Thomas Voeckler qui s'était habillé de cette couleur pendant dix jours en 2011. Cinq coureurs français différents (Cyril Dessel, Romain Feillu, Sylvain Chavanel, Thomas Voeckler et Tony Gallopin) ont revêtu ce maillot dans les dix dernières éditions de la Grande Boucle.

    Quelques heures avant la finale de la Coupe du monde à Rio, Martin a fait
    brillerles couleurs de l'Allemagne, déjà hissées par Marcel Kittel (trois étapes au sprint) et Andre Greipel.
    Les favoris du Tour se sont observés dans ce deuxième volet du triptyque des Vosges, à l'exemple de Vincenzo Nibali, en tête du classement général au départ de Gérardmer, et d'Alberto Contador, à la veille du rendez-
    vousde la Planche des Belles-Filles.






    Les attaquants ont mis à profit les rugosités du parcours pour
    chambouler(provisoirement) la hiérarchie. Au bénéfice de Tony Gallopin, héritier d'une grande famille de cyclistes. Son père Joël a couru chez les pros à la fin des années 1970 (son oncle Guy aussi) et son oncle Alain a fait carrière en tant que directeur sportif.





    DÉCROCHAGE À 59 KM DE L'ARRIVÉE

    A 26 ans, le Français a endossé son premier maillot jaune, significatif des progrès de ce coureur longtemps cantonné au registre des classiques (vainqueur de la Clasica San Sebastian 2013).
    Autre grand bénéficiaire du jour, Pierre Rolland (tout comme Machado) a repris 5 min 01 sec aux hommes du classement général, au terme des 170 kilomètres de cette étape propice aux offensives en raison de son relief (six ascensions au
    total).


    Dès le col de la Schlucht, à la sortie de Gérardmer, les attaquants se sont montrés.
    Alessandro de Marchi et Tony Martin ont fini par
    trouver l'ouverture au quinzième kilomètre pour entamer une longue aventure.
    Derrière eux, un groupe de 28 coureurs a mené la chasse et a pris d'autant plus facilement le large que dix-huit des vingt-deux équipes en lice étaient représentées et que la
    formationEuropcar, comptant cinq éléments dans cette contre-attaque, a assuré longtemps le travail pour son chef de file (Rolland).


    A l'avant, sur les premières pentes du Markstein (1ère catégorie), Martin a accéléré pour décrocher De Marchi... à 59 kilomètres de l'arrivée. Sans craindre la longue distance le séparant de Mulhouse, le numéro un mondial du « chrono » a livré un très long effort solitaire, de plus d'une heure, pour signer son premier succès dans une étape en ligne du Tour.






    RELANCE DANS LA PLAINE D'ALSACE

    « Une journée géniale », a commenté l'Allemand, au gabarit de rouleur (1,86 m pour 75 kg), déjà vainqueur de deux contre-la-montre du Tour, à Grenoble en 2011 et au Mont-Saint-Michel en 2013. Mais il a aussi montré l'étendue de son registre en gagnant des courses d'une semaine, entre autres Paris-Nice (en 2011).


    Limité en haute altitude, Martin passe bien la moyenne montagne, tel le Grand Ballon (1336 m). Cette fois, il a basculé au sommet, à 43 kilomètres de la ligne, avec près de trois minutes d'avance sur le groupe de poursuite et a conservé la quasi-intégralité de son avance pour créditer son équipe Omega Pharma d'un deuxième succès (après Matteo Trentin vendredi à Nancy).


    Derrière lui, Gallopin a relancé l'allure dans la descente vers la plaine d'Alsace. Il a été aidé dans la partie finale par d'autres coureurs intéressés à distancer le peloton (Gautier pour Rolland, Machado) avant que Fabian Cancellara règle le groupe pour la deuxième place.


    Au classement général, Gallopin se retrouve nanti d'une avance de plus d'une minute et demie sur Nibali avant la plus dure étape des Vosges. Pour l'Essonien, félicité par sa compagne Marion Rousse (ex-championne de France de cyclisme) à l'arrivée, c'était la fête avec un jour d'avance sur le 14 juillet.


  4. #13
    Date d'inscription
    août 2013
    Messages
    4 917
    Thanks
    0
    1 Post
    Pouvoir de réputation
    90

    Re : Tour De France 2014

    Contador abandonne, Nibali en jaune



    Alberto Contador après sa chute lundi 14 juillet. | AP/Christophe Ena

    La 10e étape du Tour de
    France entre Mulhouse et la planche des Belles-Filles a été remportée par l'Italien Vincenzo Nibali, lundi 14 juillet, qui reprend le maillot jaune au Français Tony Gallopin.


    Mais c'est surtout l'abandon d'Alberto Contador qui aura marqué la journée. Cinq jours après Christopher Froome, le coureur espagnol a chuté lourdement au 64e kilomètre de la plus dure étape du triptyque des Vosges. Le leader de l'équipe Tinkoff-Saxo s'est retrouvé à terre, au bas de la descente du Petit-Ballon, juste avant le début de l'ascension du Platzerwasel.
    Touché notamment au genou droit, ensanglanté, le double vainqueur du Tour de France a dû se faire poser un bandage par le service médical. Dos abîmé, cuissard déchiré sur le fessier gauche, il a passé plusieurs minutes à sefaire soigner et à changer l'une de ses chaussures endommagée dans la chute.

    Il est reparti à plus de quatre minutes du peloton. Attendu par plusieurs équipiers (Bennati, Morkov, Roche), il a grimpé le Platzerwasel, mais a fini par capituler quelques minutes après avoir franchi le sommet et échangé quelques mots avec son directeur sportif, Bjarne Riis. Contador a pris place dans sa voiture d'équipe, dans le brouillard enveloppant les Vosges.
    Il souffre d'une fracture au tibia nécessitant une intervention chirurgicale, a précisé son équipe lundi soir.






    NIBALI GRAND FAVORI

    Après l'abandon du Britannique Christopher Froome, vainqueur du Tour 2013, dans la 5e étape, à la suite de plusieurs chutes, Alberto Contador faisait figure de favori pour la victoire finale.
    Cette année, « El pistolero » avait réalisé un quasi-sans-faute dans son approche du Tour, dont il avait fait son grand objectif de la saison.
    Il avait gagné deux courses du calendrier mondial, le Tirreno-Adriatico et le Tour du Pays basque, et a pris la deuxième place dans le Tour de Catalogne et le Critérium du Dauphiné.



    L'Espagnol avait remporté le Tour de France en 2007, 2009 et 2010 avant d'être dépossédé de ce dernier titre après un contrôle antidopage positif au clenbutérol.
    Après son abandon et celui de Christopher Froome, l'Italien Vincenzo Nibali, leader de la
    formation Astana, fait désormais figure de grand favori de l'édition 2014.
    Au classement général, il possède 2 min 23 s d'avance sur l'Australien Richie Porte (Sky) et 2 min 47 s sur l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar). Les Français Romain Bardet, Tony Gallopin et Thibaut Pinot sont respectivement 4e, 5e et 6e.

    Mardi, une journée de repos attend le peloton avant la 11e étape entre Besançon et Oyonnax.



  5. #14
    Date d'inscription
    août 2013
    Messages
    4 917
    Thanks
    0
    1 Post
    Pouvoir de réputation
    90

    Re : Tour De France 2014

    Tony Gallopin signe une deuxième victoire d'étape française



    Tony Gallopin, vainqueur de la 11e étape, entre Besançon et Oyonnax. |

    Tony Gallopin (Lotto) a remporté la
    11e étape du Tour de France, mercredi 16 juillet, qui s'est courue entre Besançon et Oyonnax.
    A l'abri dans le groupe des poursuivants, l'Italien Vincenzo Nibali (Astana) a gardé le maillot jaune. Derrière le Français, John Degenkolb a réglé le sprint du peloton pour la deuxième place, aux dépens de Matteo Trentin et Daniele Bennati, en conclusion de cette première journée de grande chaleur depuis le départ.



    Tony Gallopin signe le deuxième succès français depuis le départ, après la victoire de la 8e étape par Blel Kadri. A 26 ans, le Francilien a gagné pour la première fois une étape du Tour, mais il a déjà connu une immense satisfaction en revêtant le maillot jaune au soir de l'étape de Mulhouse.

    « Je tiens à remercier ma famille, mon père
    en particulier et ma fiancée, Marion. Quand je
    suis venu m'
    entraîner aux Rousses, près d'ici,
    mon père a eu l'idée de
    venir reconnaître le final.
    J'étais avec les meilleurs à Sheffield
    [5e de la 2e étape], je tournais autour.
    Je me suis dit : “Je n'attends pas le sprint,
    je tente ma chance dans le petit grimpeur
    [côte] qui n'était pas répertorié [au classement de la montagne]. »


    Dans cette étape de transition de 187,5 km, les attaques ont fusé durant la première demi-heure, avant qu'un trio (Elmiger, Delaplace, Lemoine) prenne le large. L'équipe du maillot vert, Peter Sagan, ne lui a laissé qu'un maximum de 6 min 45 s d'avance avant d'engager la poursuite.
    Le champion de
    Suisse, Martin Elmiger, dernier rescapé du trio, a vu revenir les contre-attaquants (Bakelants et Roche, puis Gautier et Herrada), qui s'étaient dégagés à l'entrée des 50 derniers kilomètres à l'occasion des premiers reliefs.
    Le peloton, conduit par deux formations intéressées par le final de l'étape (Orica pour Gerrans et Cannondale pour Sagan) dès lors que la plupart des sprinteurs étaient distancés (Kittel, Greipel, Démare, Viviani, Kristoff), a maintenu l'écart à une trentaine de secondes.



    Dans l'ultime ascension classée, la côte d'Echallon, où l'un des lieutenants de Nibali (Scarponi) s'est retrouvé à terre après un accrochage avec un autre coureur (Serpa), Nicolas Roche s'est isolé en tête. Il a voulu marquer la volonté de l'équipe Tinkoff, décapitée par l'abandon de l'Espagnol Alberto Contador, de se relancerdans le Tour. Mais l'Irlandais a été rejoint dans la descente très sinueuse, jusqu'au lac Genin, par l'avant-garde du peloton emmené à grande vitesse par Tony Martin. Puis Tony Gallopin a trouvé l'ouverture dans un groupe fractionné (Costa à l'arrière).


    LE CALVAIRE D'ANDREW TALANSKI
    Le Français a attaqué à 13,5 km de l'arrivée, dans une petite montée, et a foncé dans la descente très rapide vers Oyonnax. Au kilomètre 4, Sagan et deux autres coureurs, Michael Rogers et Michal Kwiatkowski, sont revenus sur lui. Gallopin a démarré une deuxième fois, à 2 800 mètres de la ligne. Sagan, le plus rapide du petit groupe, a échoué à trouver une collaboration active et a vu s'éloigner ce qui aurait pu être son premier succès dans le Tour 2014.


    Dans cette traversée du Jura, les téléspectateurs ont assisté aussi au calvaire d'Andrew Talansky, le vainqueur du dernier Critérium du Dauphiné. Blessé dans sa chair après ses deux chutes de la fin de semaine dernière, le jeune Américain (25 ans) a été lâché à 90 kilomètres de l'arrivée et a navigué loin derrière le peloton, qui a été mené pendant de longues minutes par… ses propres coéquipiers.


    Son abandon a même été annoncé quand il a mis pied à terre, à 60 kilomètres d'Oyonnax. Après plusieurs minutes de discussion avec son directeur sportif, Talansky, dos endolori, coude bandé, est remonté sur le vélo pour tenter de
    rallierl'arrivée.


  6. #15
    Date d'inscription
    février 2013
    Messages
    2 771
    Thanks
    0
    1 Post
    Pouvoir de réputation
    95

    Re : Tour De France 2014

    Résultats




    Bourg-en-Bresse - Saint-Étienne Leeds - HarrogateYork - SheffieldCambridge - LondresLe Touquet-Paris-Plage - LilleYpres - ArenbergArras - ReimsÉpernay - NancyTomblaine - La MauselaineGérardmer - MulhouseMulhouse - La Planche des Belles FillesBesançon - OyonnaxBourg-en-Bresse - Saint-ÉtienneSaint-Étienne - ChamrousseGrenoble - RisoulTallard - NîmesCarcassonne - Bagnères-de-LuchonSaint-Gaudens - Pla d'AdetPau - HautacamMaubourguet - BergeracBergerac - PérigueuxÉvry - Paris

    Revoir le Direct
    1
    A Kristoff
    4h 32' 11''
    2
    P Sagan
    4h 32' 11''
    3
    A Démare
    4h 32' 11''
    4
    M Albasini
    4h 32' 11''
    5
    R Navardauskas
    4h 32' 11''
    6
    M Trentin
    4h 32' 11''
    7
    D Bennati
    4h 32' 11''
    8
    B Coquard
    4h 32' 11''
    9
    D Oss
    4h 32' 11''
    10
    S Dumoulin
    4h 32' 11''
    11
    J Rojas
    4h 32' 11''
    12
    R Feillu
    4h 32' 11''
    13
    A Fonseca
    4h 32' 11''
    14
    J Degenkolb
    4h 32' 11''
    15
    J Roelandts
    4h 32' 11''
    16
    B Mollema
    4h 32' 11''
    17
    M Kwiatkowski
    4h 32' 11''
    18
    H Haussler
    4h 32' 11''
    19
    C Lemoine
    4h 32' 11''
    20
    A Delaplace
    4h 32' 11''






  7. #16
    Date d'inscription
    août 2013
    Messages
    4 917
    Thanks
    0
    1 Post
    Pouvoir de réputation
    90

    Re : Tour De France 2014

    Première victoire pour Alexander Kristoff



    Alexander Kristoff a dominé au sprint Peter Sagan et Arnaud Demare. | Reuters


    Alexander Kristoff (Katusha) a remporté au sprint la 12e étape du Tour de
    France, jeudi 17 juillet, entre Bourg-en-Bresse et Saint-Etienne. Au terme de cette étape longue de 185,5 kilomètres, le Norvégien a devancé le Slovaque Peter Sagan (Cannondale), ainsi que le Français Arnaud Démare (FDJ.fr).



    A la veille de la première arrivée au sommet dans les Alpes (Chamrousse), l'Italien Vincenzo Nibali (Astana) conserve malgré tout, pour sa part, le maillot jaune au classement général.
    La ville des « Verts », les footballeurs de Saint-Etienne, n'aura donc pas réussi au maillot vert du Tour de France, Peter Sagan, qui a pris la deuxième place à l'arrivée d'une étape pour la quatrième fois depuis le départ de Leeds. Cette fois, c'est le solide Alexander Kristoff, le vainqueur du dernier Milan - San Remo au mois de mars, qui l'a devancé, en puissance.


    CINQUIÈME VICTOIRE NORVÉGIENNE
    Le champion de France Arnaud Démare a quant à lui réussi à faire aussi bien qu'àLille, lors de la 4e étape, où il avait déjà fini à la 3e place. Mais il n'a pu rivaliseravec Kristoff, tout comme l'Allemand John Degenkolb, victime d'une vague de l'Italien Matteo Trentin dans la ligne droite finale.


    Il s'agit de la première victoire d'étape sur le Tour pour Alexander Kristoff. Le coureur originaire de Stavanger, où il est né voici 27 ans, est devenu le cinquième coureur norvégien vainqueur d'une étape du Tour. Après Dag-Otto Lauritzen dans les années 1980, Thor Hushovd, Kurt-Asle Arvesen et Edvald Boasson Hagen depuis le début du siècle.


    « C'est la deuxième plus grande victoire de ma carrière, après Milan-San Remo, a déclaré Kristoff à l'issue de l'étape. C'est un sentiment formidable que d'arriver àgagner. Je sais que la Norvège est très attentive au Tour. C'est 'la' course que tout le monde connaît dans le pays. »


    Kristoff avait terminé deuxième à Lille (battu par Kittel) et à Reims (par Greipel). Mais, à Saint-Etienne, ses deux adversaires allemands n'ont pu disputer le sprint. Marcel Kittel a été distancé dans les côtes de fin de parcours et Andre Greipel a été pris dans une chute à l'approche des trois derniers kilomètres.



    La 12e étape s'est étirée sur 185,5 kilomètres. | AFP


  8. #17
    Date d'inscription
    août 2013
    Messages
    4 917
    Thanks
    0
    1 Post
    Pouvoir de réputation
    90

    Re : Tour De France 2014

    Nibali consolide son emprise



    Vincenzo Nibali a remporté sa troisième étape du Tour de France. | AFP


    En jaune depuis la fin de la deuxième étape, l'Italien Vincenzo Nibali a conforté son avance au classement général en remportant la 13e étape du Tour de
    France, vendredi 18 juillet, entre Saint-Etienne et Chamrousse.


    Le détenteur du maillot jaune réussit donc la passe de trois après avoir remporté la 2e et la 10e étape, respectivement à Sheffield, en Grande-Bretagne, et à la Planche des Belles Filles.

    Au terme de cette première étape alpestre, longue de 197,5 km, le coureur de la formation Astana s'est imposé avec une dizaine de secondes d'avance sur le Polonais Rafal Majka (Tinkoff-Saxo) et le Tchèque Leopold König (Netapp-Endura), qu'il a distancés à l'approche des trois derniers kilomètres, sur la large route menant à la station des JO d'hiver 1968.
    Mais surtout, il a creusé l'écart sur ses poursuivants directs au classement général en bouclant l'étape de ce vendredi avec plus de 40 secondes d'avance sur son dauphin espagnol, Alejandro Valverde (Movistar).


    LE FRANÇAIS BARDET À LA TROISIÈME PLACE
    Nibali possède désormais plus de trois minutes d'avance au classement général sur Valverde (3'37), suivi par le Français Romain Bardet (4'24), de l'équipe AG2R La Mondiale. Ce dernier a profité de la défaillance de Richie Porte, lâché à 12,5 km du sommet, pour s'installer à la troisième place du général.
    Avec près de 9 minutes de retard concédées vendredi, Richie Porte, le leader australien de Sky depuis l'abandon de Chris Froome, se voit contraint de quitter le Top 10, lui qui occupait encore la deuxième place jusqu'à cette 13e étape.





    Deux autres Français figurent, eux, toujours parmi les dix premiers du Tour : Thibaut Pinot (FDJ.fr) est 4e à 4'40, et Jean-Christophe Péraud (AG2R La Mondiale), 6e, à 6'06.


    Romain Bardet, 23 ans, occupe actuellement la tête du classement du meilleur jeune, réservé aux coureurs âgés de 25 ans ou moins. Il devance ainsi son compatriote Thibaut Pinot, d'un an son aîné.
    En fin de course, le jeune grimpeur auvergnat d'AG2R La Mondiale aura bénéficié de l'aide de l'Américain Tejay Van Garderen pour céder moins d'une minute et demie à Nibali et une trentaine de secondes au duo Valverde - Pinot, désaccordé lors de l'ultime montée.



  9. #18
    Date d'inscription
    août 2013
    Messages
    4 917
    Thanks
    0
    1 Post
    Pouvoir de réputation
    90

    Re : Tour De France 2014

    Majka s'offre sa première victoire d'étape



    Rafal Majka, le 18 juillet sur la route du Tour


    Le Polonais Rafal Majka a été le premier à
    franchir la ligne d'arrivée à Risoul, terme d'une quatorzième étape très longtemps indécise. Il a fallu attendre les 12 derniers kilomètres et l'ascension vers Risoul pour assister au dénouement de la deuxième étape alpestre du Tour 2014.

    L'Italien De Marchi a attaqué au pied de la dernière montée, suivi de Rafal Majka, qui a rapidement pris les devants. Sixième du Tour d'Italie, le coureur polonais de Tinkoff-Saxo a fait la démonstration de ses qualités de grimpeur.


    DEUXIÈME À CHAMROUSSE
    A 25 ans, « Rafa » Majka, deuxième de la 13e étape à Chamrousse, s'adjuge à Risoul sa première victoire majeure chez les pros. Derrière, le maillot jaune Vincenzo Nibali termine deuxième à 24 secondes du grimpeur polonais et continue de dominer le classement général de la Grande Boucle.


  10. #19
    Date d'inscription
    février 2013
    Messages
    2 771
    Thanks
    0
    1 Post
    Pouvoir de réputation
    95

    Re : Tour De France 2014

    Résultats




    Grenoble - Risoul Leeds - HarrogateYork - SheffieldCambridge - LondresLe Touquet-Paris-Plage - LilleYpres - ArenbergArras - ReimsÉpernay - NancyTomblaine - La MauselaineGérardmer - MulhouseMulhouse - La Planche des Belles FillesBesançon - OyonnaxBourg-en-Bresse - Saint-ÉtienneSaint-Étienne - ChamrousseGrenoble - RisoulTallard - NîmesCarcassonne - Bagnères-de-LuchonSaint-Gaudens - Pla d'AdetPau - HautacamMaubourguet - BergeracBergerac - PérigueuxÉvry - Paris

    Revoir le Direct
    1
    R Majka
    5h 08' 27''
    2
    V Nibali
    5h 08' 51''
    3
    J Péraud
    5h 08' 53''
    4
    T Pinot
    5h 09' 17''
    5
    R Bardet
    5h 09' 17''
    6
    T van Garderen
    5h 09' 21''
    7
    F Schleck
    5h 09' 28''
    8
    L ten Dam
    5h 09' 34''
    9
    L König
    5h 09' 47''
    10
    A Valverde
    5h 09' 51''
    11
    H Zubeldia
    5h 09' 51''
    12
    P Rolland
    5h 09' 51''
    13
    J Izagirre
    5h 10' 45''
    14
    M Rogers
    5h 11' 01''
    15
    J Gadret
    5h 11' 04''
    16
    B Mollema
    5h 11' 07''
    17
    B Gastauer
    5h 11' 11''
    18
    A Jeannesson
    5h 11' 36''
    19
    Y Trofimov
    5h 11' 36''
    20
    N Edet
    5h 11' 47''
    21
    S Yates
    5h 11' 52''
    22
    S Kruijswijk
    5h 11' 58''
    23
    B Feillu
    5h 12' 24''
    24
    R Costa
    5h 13' 13''
    25
    T Gallopin
    5h 13' 26''
    26
    J Van den Broeck
    5h 13' 26''
    27
    R Porte
    5h 13' 43''
    28
    M Wyss
    5h 14' 44''
    29
    G Thomas
    5h 15' 04''
    30
    M Nieve
    5h 15' 04''
    31
    J Rodríguez
    5h 15' 19''
    32
    A De Marchi
    5h 15' 22''
    33
    J Serpa
    5h 15' 35''
    34
    M Scarponi
    5h 15' 35''
    35
    L Maté
    5h 15' 57''
    36
    B King
    5h 17' 22''
    37
    C Gautier
    5h 17' 34''
    38
    G Visconti
    5h 18' 40''
    39
    P Velits
    5h 18' 45''
    40
    M Chérel
    5h 18' 45''
    41
    P Stetina
    5h 18' 45''
    42
    T Dumoulin
    5h 18' 45''
    43
    A Moinard
    5h 18' 45''
    44
    J Herrada
    5h 18' 54''
    45
    J Bakelants
    5h 19' 24''
    46
    M Kwiatkowski
    5h 19' 24''
    47
    J Pineau
    5h 19' 24''
    48
    M Schär
    5h 20' 03''
    49
    J Rojas
    5h 21' 15''
    50
    R Molard
    5h 21' 26''
    51
    T Kangert
    5h 21' 45''
    52
    R Taaramäe
    5h 21' 45''
    53
    S Chavanel
    5h 21' 49''
    54
    J Fuglsang
    5h 22' 01''
    55
    C Horner
    5h 22' 06''
    56
    M Elmiger
    5h 22' 14''
    57
    R Hollenstein
    5h 22' 14''
    58
    P Voß
    5h 22' 14''
    59
    T Martin
    5h 22' 14''
    60
    R Plaza
    5h 22' 14''
    61
    L Bak
    5h 22' 14''
    62
    I Erviti
    5h 22' 14''
    63
    K Reza
    5h 22' 14''
    64
    A Pichot
    5h 22' 14''
    65
    M Busche
    5h 22' 55''
    66
    F Vachon
    5h 23' 49''
    67
    J Vansummeren
    5h 23' 49''
    68
    F Guillou
    5h 23' 49''
    69
    S Paulinho
    5h 23' 59''
    70
    N Roche
    5h 23' 59''
    71
    C Meier
    5h 24' 38''
    72
    B Kadri
    5h 25' 19''
    73
    C Riblon
    5h 25' 19''
    74
    B Huzarski
    5h 25' 57''
    75
    T Voeckler
    5h 26' 05''
    76
    J Bárta
    5h 26' 52''
    77
    J Roy
    5h 27' 18''
    78
    J Keukeleire
    5h 27' 18''
    79
    P Sagan
    5h 30' 08''
    80
    D Oss
    5h 30' 08''
    81
    M Montaguti
    5h 30' 08''
    82
    M Golas
    5h 30' 08''
    83
    M Tosatto
    5h 30' 21''
    84
    K de Kort
    5h 30' 21''
    85
    M Irizar
    5h 30' 21''
    86
    D López
    5h 30' 21''
    87
    M Ladagnous
    5h 30' 21''
    88
    J Mendes
    5h 30' 21''
    89
    A Hansen
    5h 30' 21''
    90
    G Van Avermaet
    5h 30' 21''
    91
    G Smukulis
    5h 30' 34''
    92
    G Rast
    5h 30' 34''
    93
    L Boom
    5h 31' 07''
    94
    B Tankink
    5h 31' 07''
    95
    M Marcato
    5h 33' 51''
    96
    F Sabatini
    5h 33' 51''
    97
    S Minard
    5h 33' 51''
    98
    J Roelandts
    5h 33' 51''
    99
    A Vanotti
    5h 33' 51''
    100
    J Voigt
    5h 33' 51''
    101
    A Grivko
    5h 33' 51''
    102
    S Dumoulin
    5h 33' 51''
    103
    S Clarke
    5h 33' 51''
    104
    T Machado
    5h 33' 51''
    105
    S Gerrans
    5h 33' 51''
    106
    A Delaplace
    5h 33' 51''
    107
    K Ðurasek
    5h 33' 51''
    108
    A Fonseca
    5h 33' 51''
    109
    S Reichenbach
    5h 33' 51''
    110
    R Curvers
    5h 33' 51''
    111
    S Tuft
    5h 33' 51''
    112
    S Špilak
    5h 33' 51''
    113
    L Westra
    5h 33' 51''
    114
    L Durbridge
    5h 33' 51''
    115
    J Bideau
    5h 33' 51''
    116
    M Albasini
    5h 33' 51''
    117
    N Oliveira
    5h 33' 51''
    118
    D Pate
    5h 33' 51''
    119
    M Bodnar
    5h 33' 51''
    120
    P Quémeneur
    5h 33' 51''
    121
    C Pineau
    5h 33' 51''
    122
    A Howes
    5h 33' 51''
    123
    B Coquard
    5h 33' 51''
    124
    J Bauer
    5h 33' 51''
    125
    T Slagter
    5h 33' 51''
    126
    A Gérard
    5h 33' 51''
    127
    J Simon
    5h 33' 51''
    128
    M Mørkøv
    5h 33' 51''
    129
    Y Arashiro
    5h 33' 51''
    130
    D Gruzdev
    5h 33' 51''
    131
    T Leezer
    5h 33' 51''
    132
    M Iglinskiy
    5h 33' 51''
    133
    A Timmer
    5h 33' 51''
    134
    Y Gène
    5h 33' 51''
    135
    N Terpstra
    5h 34' 00''
    136
    V Kiryienka
    5h 35' 12''
    137
    M Trentin
    5h 35' 34''
    138
    B Eisel
    5h 36' 07''
    139
    K Koren
    5h 36' 07''
    140
    M Burghardt
    5h 36' 07''
    141
    M Kittel
    5h 36' 07''
    142
    A Greipel
    5h 36' 07''
    143
    A Petacchi
    5h 36' 07''
    144
    V Isaichev
    5h 36' 07''
    145
    M Sieberg
    5h 36' 07''
    146
    J Degenkolb
    5h 36' 07''
    147
    R Feillu
    5h 36' 07''
    148
    T Veelers
    5h 36' 07''
    149
    B Jarrier
    5h 36' 07''
    150
    B Intxausti
    5h 36' 07''
    151
    A Schillinger
    5h 36' 07''
    152
    A Kristoff
    5h 36' 07''
    153
    M Delage
    5h 36' 07''
    154
    E Viviani
    5h 36' 07''
    155
    D Bennati
    5h 36' 07''
    156
    H Haussler
    5h 36' 07''
    157
    M Renshaw
    5h 36' 07''
    158
    R Kluge
    5h 36' 07''
    159
    Z Dempster
    5h 36' 07''
    160
    C Ji
    5h 36' 07''
    161
    M Wynants
    5h 36' 07''
    162
    A Petit
    5h 36' 07''
    163
    W Bonnet
    5h 36' 07''
    164
    A Démare
    5h 36' 07''
    165
    D Cimolai
    5h 36' 07''
    166
    J Marino
    5h 36' 07''
    167
    C Lemoine
    5h 36' 07''
    168
    S Vanmarcke
    5h 36' 07''
    169
    L Paolini
    5h 36' 07''
    170
    R Navardauskas
    5h 36' 07''
    171
    S Langeveld
    5h 36' 07''
    172
    D Devenyns
    DNF
    173
    R Valls
    DNF
    999 Belkin
    999 Cofidis
    999 FDJ.fr
    999 Lampre
    999 AG2R
    999 Tinkoff - Saxo
    999 Omega Pharma - Quick-Step
    999 Cannondale
    999 Europcar
    999 Bretagne
    999 Movistar
    999 Giant
    999 Katyusha
    999 Astana
    999 BMC Racing
    999 Lotto
    999 Garmin
    999 NetApp
    999 Team Sky
    999 Trek
    999 Orica
    999 IAM Cycling



    Classement Général






    Dernière modification par morocco ; 19/07/2014 à 18h07.

  11. #20
    Date d'inscription
    décembre 2012
    Localisation
    Ain Benian-ALger
    Messages
    2 934
    Thanks
    127
    Total, Thanks 6 336 fois
    Pouvoir de réputation
    97

    Re : Tour De France 2014

    Bravo NIBALI
    azul, Dreambox 800 HD SE SuperSim Japhar , Forever 7420 HD, Openbox S11, dm 500s, samsat HD 80, Cristor HD 200 S

Page 2 sur 13 PremièrePremière 123412 ... DernièreDernière

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •