Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 25
Like Tree13Likes

Discussion: Vivendi

  1. #1
    Avatar de zadhand
    zadhand est déconnecté MagSage
    Date d'inscription
    novembre 2012
    Messages
    12 944
    Pouvoir de réputation
    70
    Follows
    0
    Following
    0

    Post Vivendi

    Par CP, le Samedi 23 Juillet 2016 à 11:40
    Vivendi fermerait Watchever, son offre Allemande de vidéo à la demande en illimité par abonnement
    Le groupe Vivendi devrait fermer Watchever, son service allemand de vidéo à la demande
    par abonnement (SVOD), en date du 31 décembre prochain.
    Lancé en janvier 2013, ce
    service disponible via le téléviseur (Apple TV, Chromecast, téléviseurs connectés, PS3,
    PS4, Xbos One Xbox 360), tablette et smartphone ou encore ordinateur (PC et MAC)
    propose au total 25 chaînes de différents genres développées en partenariat avec des
    producteurs et diffuseurs de premier plan, au prix de 8,99 euros/mois.À l’époque de son
    lancement, Vivendi justifiait que l’Allemagne était le plus grand marché des médias en

    Europe continentale et un marché prometteur pour des services « over-the-top » (OTT).
    Selon Les Echos, qui révèle cette information, la raison de cet arrêt serait financière.
    En septembre 2015, Vincent Bolloré déclarait vouloir créer des synergies entre les
    différentes plateformes OTT du groupe, dont Watchever. Force est de constaté que ça
    ne sera pas le cas, si l'information des Echos est confirmé.
    ironman likes this.
    Atlas-HD-200 B102 B118
    Icone I-5000

    ZsFa

  2. # ADS
    Ich'har Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Messages
    Plusieurs
     
  3. #2
    Avatar de zadhand
    zadhand est déconnecté MagSage
    Date d'inscription
    novembre 2012
    Messages
    12 944
    Pouvoir de réputation
    70
    Follows
    0
    Following
    0

    Post Alliance Vivendi / Mediaset...

    Par CP, le Mercredi 27 Juillet 2016 à 10:35
    Alliance Vivendi / Mediaset des
    différents marquent l'arrêt des discussions
    L’alliance stratégique qui devait avoir lieu entre les groupes Vivendi et Mediaset vient
    de marquer une pause. En effet, le groupe Vivendi indique dans un communiqué que
    son président du directoire, par une lettre en date du 21 juin dernier, a fait part aux
    dirigeants du groupe italien Mediaset de différends significatifs dans l’analyse des résultats
    de sa filiale de télévision payante Mediaset Premium, pour laquelle les deux groupes sont
    en négociation.
    Vivendi confirme néanmoins sa volonté de construire une alliance majeure
    avec le groupe italien, ayant fait suivre une proposition à Mediaset pour trouver un nouvel
    accord en des termes différents et pour poursuivre les discussions.Le groupe Mediaset va plus
    loin dans les détails, indiquant que Vivendi propose, en plus de l’accord d’échange

    de participation de 3,5% entre les deux groupes, d’acheter seulement 20% du capital de
    Mediaset Premium (contre les 100% intialement prévus), ainsi que de détenir en trois ans
    environ 15% du capital de Mediaset par le biais de l’émission d’obligations convertibles
    .


    ironman likes this.
    Atlas-HD-200 B102 B118
    Icone I-5000

    ZsFa

  4. #3
    Avatar de ironman
    ironman est déconnecté Animateurs
    Date d'inscription
    juin 2015
    Messages
    4 228
    Pouvoir de réputation
    31
    Follows
    0
    Following
    0

    Presque 16 millions d'abonnéspour le Groupe Canal+



    Le groupe Vivendi a communiqué ses résultats financiers pour le 1er semestre 2016,lesquels ont été « en ligne avec les attentes ».En ce qui concerne le groupe Canal+ en France, celui-ci demeure confronté à une décroissance de ses revenus de la télévision payante en dépit du succès des offres couplées avec beIN Sports, enregistrant également un recul des abonnés (*272 000en un an, pour un total de 8,1 millions). Le Groupe annonce ainsi un plan de réduction de coûts de 300 millions d’euros – dont environ 60 à 80 millions d’euros dès cette année – qui permet de conforter l’objectif d’équilibre des chaînes Canal+ en France en 2018.

    Au niveau international, le chiffre d’affaires des activités de télévision payante progresse grâce à la croissance du parc d’abonnés individuels, notamment en Afrique où Groupe Canal+ compte 615 000 abonnés supplémentaires par rapport àfin juin 2015 pour atteindre les 2,2 millions au 30 juin 2016, ainsi qu’au Vietnam qui afranchi le cap des 900 000 abonnés individuels à fin juin 2016 (+139 000 en un an).Au total, le Groupe Canal+ affiche un portefeuille global de 15,8 millions d’abonnements, en hausse de 558 000 en un an.


    Par ailleurs, Vivendi annonce le lancement, dans les prochaines semaines, de Studio+, la première offre globale de séries premium pour écrans mobiles, en partenariat avec des opérateurs télécoms. Studio+ proposera des séries premium exclusives créées spécifiquement pour smartphones et tablettes notamment grâce à leur format novateur, court et puissant : 10 épisodes de 10 minutes pour chaque série. Environ 25 séries premium originales de tous les genres (action, romance,thriller,...), tournées en six langues et dans 18 pays, sont produites ou en post production,une soixantaine d’autres étant en cours de développement.

    **Hidden Content: Like to see the content**
    iris 2600 HD

  5. #4
    Avatar de ironman
    ironman est déconnecté Animateurs
    Date d'inscription
    juin 2015
    Messages
    4 228
    Pouvoir de réputation
    31
    Follows
    0
    Following
    0

    Re : Presque 16 millions d'abonnéspour le Groupe Canal+

    L'Union Berlusconi-Bolloré tombe à l'eau

    C'est décidément la guerre entre les deux géants de l'audiovisuel européen Bolloré et Berlusconi. Dans un communiqué envoyé à la rédaction, nous avons appris que la société de Berlusconi, Mediaset, a attaqué en justice le groupe Bolloré pour annulation du contrat (supérieur à un milliard et demi d'euros). Le groupe italien assigne Vivendi à verser une indemnisation de 50 millions d'euros par mois de retard, dans l'exécution du contrat. Par ailleurs, Fininvest, la holding détenue par la famille de Silvio Berlusconi qui possède 35% du capital de Mediaset, a elle aussi déposé un recours en justice le 23 août en cours afin de réclamer 570 millions d'euros d'indemnités à Vivendi.
    La rupture de contrat mettrait un terme au plan audiovisuel géant de Vivendi, qui ambitionnait de créer un «Netflix européen», en nouant des alliances avec les principaux acteurs de la télévision payante en Europe. C'était Tarek Ben Ammar qui est membre du conseil d'administration de Vivendi et ami de longue date de Berlusconi qui avait établi les contacts entre les deux groupes.
    Les tensions entre les deux plus grands groupes audiovisuels européens ont commencé entre Mediaset et Vivendi le 25 juillet dernier, quand le groupe français est revenu sur sa décision de racheter 100% de la plateforme de télévision payante Mediaset Premium. Vivendi propose désormais de ne racheter que 20% de Mediaset Premium et de prendre en contrepartie une participation de 15% dans le capital de Mediaset, une offre qui a été refusée par le groupe italien.
    Selon ce contrat, Vivendi devait racheter la plate-forme de pay-TV, Mediaset Premium, et rentrer dans le capital de Mediaset à hauteur de 3,5%. Le 26 juillet donc le groupe français, propriété de l'homme d'affaires Vincent Bolloré, a souhaité modifier les termes du contrat. Désormais, Vivendi propose de ne racheter que 20% de Mediaset Premium, et de monter sa part dans le capital de Mediaset à 15% sur trois.
    Le conseil d'administration de Mediaset, a jugé cette proposition «inacceptable», et s'est dit prêt à engager des actions «civiles et pénales», afin que Vivendi respecte les termes du contrat. Vivendi a expliqué que ce changement est dû à des «différends significatifs» avec le groupe italien sur les prévisions de Mediaset Premium, découvrant que ce plan d'affaires était «au mieux optimiste, voire irréalisable». Mediaset avait précisé avant la signature du contrat, que la télévision payante retrouverait l'équilibre en 2017 et les bénéfices en 2018. Mais les pertes constatées lors des deux premiers trimestres de 2016 (63,7 puis 37,1 millions d'euros) ont créé le doute chez Vivendi, qui a réalisé une analyse chez un cabinet d'études au mois de juin pour évaluer réellement la balance commerciale de Mediaset Premium. Cette querelle des géants va également mettre fin à la chaîne cryptée en Europe, surtout avec l'arrivée de la concurrence américaine, la télévision via le Net et Netflix.

    **Hidden Content: Like to see the content**
    zadhand likes this.
    iris 2600 HD

  6. #5
    Avatar de ironman
    ironman est déconnecté Animateurs
    Date d'inscription
    juin 2015
    Messages
    4 228
    Pouvoir de réputation
    31
    Follows
    0
    Following
    0

    Re : Vivendi

    Canal+ lance une offre sans TV

    Le groupe audiovisuel dévoile actuellement de nouvelles offres commerciales visant à enrayer sa chute d'abonnés en France.
    Maxime Saada en juin 2016







    L'heure de la Reconquista a sonné chez Canal+. Alors que la filiale du groupe Vivendi est confrontée depuis de longs mois à une hémorragie de ses abonnés en France engageant son pronostic vital, elle dévoile depuis hier dans la presse les premières lignes de sa nouvelle stratégie pour l'enrayer.Le groupe audiovisuel privé veut d'abord fidéliser les abonnés actuels. "Nous allons les chouchouter", prévient aujourd'hui Maxime Saada dans une interview au Figaro, précisant que son groupe travaille pour eux "sur un nouveau décodeur ultra-sophistiqué dont la sortie interviendra courant 2017".
    Deuxième levier selon le directeur général du groupe Canal+: partir à la conquête de nouveaux abonnés, si possible jeunes. Pour ce faire, Maxime Saada annonce notamment la création d'une nouvelle offre à 20 euros par mois, sans engagement, et disponible exclusivement sur PC, tablettes et smartphones. Lancée le 21 septembre, cette offre audiovisuelle sans télé sera limitée à 50.000 abonnés et visera les moins de 35 ans. Aussi circonscrite soit elle, cette offre rompt en tout cas avec le modèle commercial historique de l'entreprise, qui a toujours vécu sur la vente d'une seule offre d'abonnement généraliste à prix élevé, 40 euros par mois.Le DG de Canal annonce aussi le lancement d'une gamme d'offres plus segmentées "sous la marque Ombrelle Canal" et "qui viendra se substituer à la marque CanalSat". "Les chaînes Canal+ constitueront le socle de cette nouvelle offre qui sera modulaire et plus accessible qu'aujourd'hui. Nous proposerons des formules plus souples, sur les grandes thématiques (cinéma, sport, jeunesse) qui s'adapteront aux envies de chacun", explique Maxime Saada, sans plus de précision.Netflix dans le viseur, Orange dans la poche

    Pour contrer plus spécifiquement Netflix, Canal annonce également vouloir lancer "prochainement" une plateforme tous écrans qui proposera via abonnement ou à l'acte des films, des séries, des émissions, en téléchargement ou en streaming. A terme, la filiale de Vivendi compte proposer d'autres contenus issus de ses actifs dans le domaine de la musique ou des jeux vidéos.Enfin, pour conquérir de nouveaux abonnés, Canal+ compte s'appuyer davantage sur les opérateurs internet qui représentent 60 à 70% des recrutements d'abonnés. Au menu, "une offre TV by Canal" lancée en partenariat avec Orange et réservée aux abonnés fibre de l'opérateur. Cette dernière permettra d'accéder au meilleur des chaînes thématiques de Canal via une "offre à tarif préférentiel". "Un accord avec Free est en discussion pour une offre de même nature, mais élargie aux abonnés ADSL", complète Maxime Saada.

    **Hidden Content: Like to see the content**
    zadhand likes this.
    iris 2600 HD

  7. #6
    Avatar de zadhand
    zadhand est déconnecté MagSage
    Date d'inscription
    novembre 2012
    Messages
    12 944
    Pouvoir de réputation
    70
    Follows
    0
    Following
    0

    Post Vivendi pourrait vendre Canal+ à Orange

    Par CP, le Vendredi 7 Octobre 2016 à 16:30
    Vivendi pourrait vendre Canal+ à Orange
    Une cession de Canal+ à l'opérateur Orange est possible, selon
    le cabinet Enders Analysis dans une note à ses abonnés.
    Selon ce
    cabinet d'analystes, le développement de Canal+ dans les contenus
    plutôt que la distribution, la concurrence internationale de plus en
    plus forte, l'érosion du nombre d'abonnés et l'interdiction de nouer
    un accord avec son concurrent mais aussi partenaire beIN SPORTS,
    pourrait pousser les actionnaires de Vivendi à céder Canal+ à son
    concurrent (et là encore partenaire) Orange.« Sans le niveau des autres
    producteurs de contenus internationaux et dans un contexte politique

    nationaliste, nous pensons que cette logique de marché finira par
    conduire Vivendi de vendre Canal+ à Orange",a estimé le cabinet Enders.

    Enfin selon ce cabinet, le nombre d'abonnés gagnés avec ses nouvelles
    offres va permettre à Canal+ de compenser l'effort de prix concédé .
    ironman likes this.
    Atlas-HD-200 B102 B118
    Icone I-5000

    ZsFa

  8. #7
    Avatar de ironman
    ironman est déconnecté Animateurs
    Date d'inscription
    juin 2015
    Messages
    4 228
    Pouvoir de réputation
    31
    Follows
    0
    Following
    0

    Re : Vivendi

    Après Webedia, Vivendi se renforce dans l’e-sport




    Un accord de partenariat est passé avec ESL, présenté comme le leader du secteur. Le but est de créer les premières ligues officielles de e-sport en France.


    Vivendi et sa filiale audiovisuelle Groupe Canal ont annoncé mardi un partenariat avec ESL (autrefois Electronic Sports League), présenté comme le leader mondial dans l'organisation d'évènements de e-sport. Ces compétitions de jeux vidéo sont un secteur naissant et encore éclaté, mais en plein développement.
    L'accord entre le groupe présidé par Vincent Bolloré et cette société basée en Allemagne intervient une semaine après que Webedia, filiale de Fimalac, a annoncé qu'elle s'enracinait un peu plus dans cette discipline.
    Webedia vient de mettre la main sur Oxent et Bang Bang Management
    ainsi qu'en gérant l'équipe de e-sport du PSG.

    850.000 compétiteurs français

    Selon une étude du cabinet Newzoo, 256 millions de personnes dans le monde regardent régulièrement des jeux vidéo en ligne, un marché qui devrait générer 463 millions de dollars de revenus directs (sponsoring, publicité, billetterie) cette année et atteindre un milliard en 2019. Selon un rapport plaidant pour des aménagements législatifs afin de favoriser le développement de l'e-sport en France et remis en mars à Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat chargée du Numérique, environ 4,5 millions de Français seraient spectateurs de compétitions de jeux vidéo en France, et environ 850.000 joueurs français disputeraient des compétitions.
    Concrètement, le partenariat entre Vivendi et ESL prévoit la création des premières ligues officielles de e-sport en France. « Ces compétitions prendront une nouvelle dimension et seront diffusées sur les antennes du Groupe Canal qui devient ainsi un acteur e-sport majeur dans notre pays, » dit le communiqué. D'autres acteurs comme TF1 et L'Equipe se positionnent aussi sur ce type de compétitions. Canal et ESL vont également co-organiser sur le territoire français des grands événements internationaux. « L'objectif est de renforcer la place de la France comme étape incontournable du circuit e-sport mondial », dit le communiqué.
    Canal Sponsor de Team Vitality

    Canal avait annoncé en juin qu'il devenait sponsor de Team Vitality, une des équipes professionnelles les plus connues du e-sport français. Le groupe veut aussi mettre à contribution ses filiales DailyMotion et Universal Music. ESL organise, elle, plus de 12.000 évènements en ligne et 36 autres dans des stades de parfois plusieurs dizaines de milliers de personnes.
    Propriété de Fimalac, Webedia avait de son côté déjà réalisé en 2014 l'acquisition de Jeuxvideo.com, le portail dédié au jeu vidéo, puis de Millenium, spécialisé dans le e-sport, les deux sites les plus consultés en France dans ce domaine. La société s'était aussi dotée d'une structure dédiée aux compétitions de jeux vidéo, d'une « arena », dans ses locaux, où sont organisés des tournois, et d'une équipe de joueurs professionnels. Sur Twitch, la plate-forme de référence du streaming de jeu, Webedia commercialiserait déjà plus de la moitié des espaces publicitaires en France.
    Oxent, qui organise l'ESWC (Electronic Sports World Cup), l'une des plus grandes compétitions au monde, et Bang Bang Management, qui gère les intérêts de plusieurs joueurs professionnels et produit des contenus de e-sport pour les diffuseurs, permettent au groupe de Marc Ladreit de Lacharrière de se développer à l'étranger, même si elles pèsent encore peu en termes de chiffre d'affaires (environ 3 millions d'euros).



    Le groupe Bolloré renforce son emprise sur Vivendi

    Grâce à une série d'opérations, le groupe de Vincent Bolloré détient maintenant plus de 20% du capital et des droits de vote du géant des médias français.



    Le groupe Bolloré renforce son emprise sur Vivendi. Dans un communiqué publié aujourd'hui, le groupe de l'homme d'affaires breton a annoncé qu'il détenait dorénavant plus de 20% du capital et des droits de vote de Vivendi.
    Permise par plusieurs opérations, cette augmentation du capital, faisant passer la participation du groupe de 15 % à 20,4%, s'est notamment effectuée sous la forme d'un emprunt d'actions portant sur 2,7% du capital du géant français des médias et via l'acquisition d'options d'achat permettant au groupe Bolloré de récupérer à tout moment 2,7% supplémentaires de Vivendi. Le groupe de l'homme d'affaires breton aux activités très diversifiées, précise par ailleurs dans son communiqué avoir obtenu un nouveau financement sur actions Vivendi, à hauteur de 300 millions d'euros, arrivant à échéance en mars 2022.

    29% des voix de Vivendi d'ici le avril 2017

    Le groupe Bolloré ajoute que, compte tenu des droits de vote double qui devraient être obtenus d'ici au 20 avril 2017, il détiendra à cette date environ 29% des voix de Vivendi. "Ces opérations témoignent de la confiance portée dans la capacité de développement de Vivendi et de l'intention du Groupe Bolloré d'en demeurer l'actionnaire de référence à long terme", conclut Bolloré.



    iris 2600 HD

  9. #8
    Avatar de ironman
    ironman est déconnecté Animateurs
    Date d'inscription
    juin 2015
    Messages
    4 228
    Pouvoir de réputation
    31
    Follows
    0
    Following
    0

    Re : Vivendi

    Vivendi et Mediaset se donnent rendez-vous au tribunal

    Mariés en avril, les deux groupes médias devraient régler leur contentieux devant un tribunal.



    Divorce à l'italienne. Vivendi et Mediaset ne sont finalement pas parvenus à se rabibocher, comme le rapporte Le Monde. Après plusieurs semaines de discussion, les deux ex-futurs mariés ont officialisé leur séparation dans la presse avant-hier. "Notre différend se résoudra à la barre du tribunal", a annoncé Médiaset dans un communiqué.
    Le groupe transalpin répondait ainsi au communiqué de Vivendi publié un peu plus tôt dans la journée. "Vivendi se considère aujourd'hui libéré de sa volonté de privilégier une solution amicale et se réserve le droit de mener toute action visant à défendre ses intérêts et ceux de ses actionnaires", menaçait le groupe de Vincent Bolloré.

    Les négociations menées par les deux groupes depuis l'été ont donc échoué. Le 26 juillet, Vivendi avait dénoncé son mariage avec Médiaset conclu pourtant trois mois plus tôt seulement. Cet accord devait amener à l'acquisition par Vivendi de 100% du bouquet payant italien de la firme, Mediaset Premium. Il s'accompagnait d'un échange de participation de 3,5% entre Vivendi et la maison mère, Médiaset. Après avoir finalement jugé invraisemblables les projections faites par Mediaset concernant son bouquet payant, le groupe Vivendi avait choisi de dénoncer le deal initial pour en proposer un autre : maintenir l'échange de participation de 3,5% mais racheter seulement 20% de Mediaset Premium tout en montant à 15% dans Mediaset sur trois ans.
    Mise sous séquestre

    Refus net de la famille Berlusconi, propriétaire du groupe, qui a décidé de se tourner vers la justice, estimant que les raisons invoquées par Vivendi pour dénoncer l'accord étaient fallacieuses. Le groupe italien a ainsi décidé dès cet été d'assigner Vivendi et veut visiblement aller vite. Sur la recommandation de son conseil d'administration, Mediaset a ainsi activé la "procédure d'urgence" prévue dans l'accord et qui lui permet d'accélérer la procédure judiciaire en cours. Les deux groupes devraient ainsi se retrouver le 8 novembre prochain devant un tribunal de Milan. En attendant, Mediaset a demandé la mise sous séquestre de 3,5% du capital de Vivendi, soit la part qu'il devait initialement acquérir.




    zadhand likes this.
    iris 2600 HD

  10. #9
    Avatar de ironman
    ironman est déconnecté Animateurs
    Date d'inscription
    juin 2015
    Messages
    4 228
    Pouvoir de réputation
    31
    Follows
    0
    Following
    0

    Re : Vivendi

    Vivendi réaffirme que "iTélé n'est pas à vendre" et "restera une chaîne d'info en continu et pas de divertissement"




    Les dirigeants du groupe Canal+ présenteront cet après-midi un nouveau protocole d'accord aux représentants des salariés d'iTELE, qui ont entamé leur cinquième semaine de grève, ont-ils annoncé à l'issue d'une rencontre avec les ministres du Travail et de la Culture. "Il y a une volonté de la direction de sortir de ce conflit.
    Il faut maintenant qu'il y ait des actes", a souligné la ministre du Travail Myriam El Khomri.
    La direction propose la nomination d'ici à fin novembre d'un directeur adjoint pour seconder Serge Nedjar, qui assure la double casquette de directeur général et directeur de la rédaction, l'un des principaux points de crispation des grévistes.
    Ce nouvel adjoint sera "issu prioritairement de la rédaction", a indiqué lundi Gérald-Brice Viret, directeur général des antennes de Canal+.
    "Nous avons réaffirmé très clairement qu' iTELE allait rester une chaîne d'information en continu de référence.
    Il n'y a pas du tout de projet de chaîne de divertissement" , a assuré Stéphane Roussel, directeur général chargé des opérations de Vivendi (groupe propriétaire de Canal+).
    Il a également précisé qu'une dizaine de personnes étaient parties de la chaîne et qu'une dizaine de départs étaient encore en discussion et que "tous les départs seront remplacés".
    iTELE n'est pas à vendre, selon un porte-parole du groupe:
    "On veut une chaîne d'info" dans le groupe, "mais il faut des projets pour montrer qu'elle a une valeur".
    "iTELE perd depuis des années 25 millions d'euros par an. Le vrai sujet est économique, le reste ce n'est pas le sujet", a souligné Stéphane Roussel.
    "Il n'y a pas du tout de projet de chaîne de divertissement", a martelé Jean-Christophe Thiery, président du directoire du groupe Canal+.
    "Dans un marché avec 4 chaînes d'information extrêmement concurrentiel, nous avons besoin de donner des avantages compétitifs très forts à cette chaîne. Elle va les trouver au sein du groupe Canal+ qui est extrêmement fort dans le sport, la culture et le cinéma, et l'international", a-t-il indiqué.
    Les salariés de la chaîne d'information en continu ont voté lundi par 84% des voix de la rédaction la poursuite de leur mouvement jusqu'à mardi midi pour un 30e jour, une durée inégalée dans l'histoire de l'audiovisuel depuis mai 1968.
    iris 2600 HD

  11. #10
    Avatar de ironman
    ironman est déconnecté Animateurs
    Date d'inscription
    juin 2015
    Messages
    4 228
    Pouvoir de réputation
    31
    Follows
    0
    Following
    0

    Re : Vivendi

    Vivendi annonce détenir 23.15 % du capital de Telecom Italia, suite à un rachat d’actions ordinaires




    Vivendi, le groupe présidé par Vincent Bolloré, a annoncé dans un communiqué détenir 23.15 % du capital de Telecom Italia, suite à un rachat d’actions, qui lui permet de contrer la dilution de sa participation, conséquence de l’arrivée à échéance d’une obligation convertible.
    Ainsi ce communiqué indique : "Vivendi, à la suite de la dilution de sa participation dans le capital de Telecom Italia de 24,68 % à 21,91 % liée à l’arrivée à échéance d’une obligation remboursable en actions Telecom Italia, a procédé à des achats d’actions ordinaires de Telecom Italia pour faire remonter cette participation à ses niveaux précédents."
    "Ces différents franchissements de seuil ont été notifiés à l’autorité boursière américaine (SEC) et vont l’être auprès de l’autorité italienne (Consob), conformément à la réglementation boursière de ces pays."
    Pour rappel, Vivendi est devenu, il y a un an, l’actionnaire majoritaire de Telecom Italia, qui est dirigé par Flavio Cattaneo depuis le 30 mars dernier.
    iris 2600 HD

Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Liens Important

PostMan By Cultural Forum | Kilink | Soorchi
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177